Auxiliaire vétérinaire : le métie expliqué

L’auxiliaire vétérinaire est un professionnel de la santé animale qui seconde le vétérinaire. Il suit une formation au terme de laquelle il exerce diverses tâches au sein d’un cabinet. Vous souhaitez en savoir plus ?

Auxiliaire vétérinaire : qui est-ce véritablement ?

L’auxiliaire spécialisé vétérinaire ou ASV est le principal assistant du vétérinaire. Au sein du cabinet, ses fonctions sont diverses. Il se charge de prendre les rendez-vous et de gérer le fichier client. Il se charge aussi de recevoir les clients en compagnie de leurs animaux et de les conseiller. Les commandes de différents produits sont également sous son administration. Outre son rôle de secrétaire, l’auxiliaire vétérinaire participe à tous les soins administrés aux animaux par le vétérinaire. Par ailleurs, l’entretien des cages et la désinfection du matériel font partie de son travail à la clinique ou au cabinet.

A lire également : Les maladies transmises par les animaux

L’auxiliaire vétérinaire est une personne qui doit posséder plusieurs qualités. Il doit avoir une bonne santé et disposer de beaucoup de sang-froid. La patience est aussi l’une de ses qualités. Un ASV est aussi une personne dotée d’un bon sens relationnel.

A lire aussi : L'animal le plus laid du monde

Quelle formation pour devenir auxiliaire vétérinaire ?

Pour être auxiliaire vétérinaire, vous devez nécessairement suivre une formation. Avec un niveau CAP, vous devez obtenir un titre certifié d’auxiliaire spécialisé vétérinaire. Il s’agit d’une formation qui a une durée de 2 ans. Pour suivre ladite formation, vous devez avoir au minimum un BAC et avoir entre 18 et 26 ans lorsque vous êtes étudiant. Pour les demandeurs d’emploi de plus de 26 ans, 70 h d’expérience est au moins demandé. Bien sûr, vous pouvez suivre votre formation au niveau d’autres établissements. Cependant, ces formations ne sont pas reconnues par la profession. Seul le titre ASV GISPA est reconnu.

Quelle évolution de carrière et quel salaire pour un auxiliaire vétérinaire ?

L’auxiliaire vétérinaire peut connaître diverses évolutions dans sa carrière. Par exemple, il peut se spécialiser dans certains types d’animaux. À la campagne, ses tâches se résument au secrétariat pendant que le vétérinaire est en mission. En ville par contre, il peut participer de manière intense aux soins administrés en clinique. Il peut s’agir d’actes chirurgicaux de pointe et bien d’autres. Notez qu’un auxiliaire vétérinaire ne peut passer vétérinaire, car il s’agit d’un domaine assez sélectif. Ses connaissances de la santé animale peuvent quand même lui offrir d’autres possibilités de débouchés. L’ASV a un salaire qui varie en fonction de son évolution. On distingue par exemple son échelon, son ancienneté et sa probable spécialisation. Son salaire est évalué à 1648 euros bruts par mois.